Avocat en divorce à Paris 8

Vous souhaitez mettre un terme à votre mariage ? Qu’il s’agisse de divorce à l’amiable ou contentieux, contactez Maître QUEHEN-MEDINA, elle se chargera de votre dossier dans tous ses aspects. En effet, en sa qualité d’avocat en droit de la famille à Paris 8, elle saura vous accompagner et vous conseiller pour régler l’ensemble de vos démarches en la matière.

Votre avocat en droit de la famille à Paris 8 vous assiste en cas de divorce amiable

Il faut savoir que toute procédure de divorce n’entraîne pas obligatoirement d’assignation devant le juge aux affaires familiales. Effectivement, en France, une procédure de divorce « sans juge » peut être mise en place. Maître QUEHEN-MEDINA, votre avocat à Paris 8, sera alors à même de vous aider dans ce processus de divorce par consentement mutuel.

Votre professionnelle du droit vous présentera les qualités de cette procédure qui vous permettra de divorcer de manière plus respectueuse de vos volontés mais également plus rapide que lors d’une procédure classique (judiciaire).

Bon à savoir : votre époux et vous devez vous entendre sur l’ensemble des conséquences de votre divorce, ainsi que sur le principe de la rupture du mariage pour engager cette procédure.

Divorcer par l’intervention d’un juge, une phase parfois nécessaire

Si le divorce par consentement mutuel est généralement privilégié par les époux, certaines situations ne peuvent être résolues sans contentieux. Différentes procédures existent alors qui, pour être intentées, doivent respecter un certain nombre de conditions.

Le divorce pour rupture de la vie commune

Dans le cas présent, il s’agit d’un processus unilatéralement engagé par l’un des époux. Vous pourrez demander le prononcé du divorce dès lors qu’une séparation de fait de plus d’un an est prouvée (tous types de preuve).

Le divorce accepté

Aussi appelé « divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage », il est demandé par l’un et accepté par l’autre. Vous aurez alors trouvé un accord sur la rupture du mariage, mais sur ses conséquences. C’est la raison pour laquelle vous devez demander l’intervention d’un juge pour trancher ce litige.

Le divorce pour faute

Type de divorce le plus ancien, vous souhaitez divorcer aux torts exclusifs de votre époux(se). En conséquence, une faute doit être caractérisée, ce qui empêche le maintien de la vie commune. Il peut dès lors s’agir d’adultères, de violences conjugales ou encore d’abandon par exemple.

Consultez également :